top of page
  • Photo du rédacteurStéphanie Côté Mongrain

Lysa Macri, le parcours d’une battante


« Quand le vent souffle dans la tempête, j’ai pas peur de marcher contre lui. », déclare l’entrepreneure derrière les Produits Malyna et la croissance fulgurante de Hydro Culture, entreprise spécialisée dans la production de fèves germée. À la rencontre de Lysa Macri, on discerne immédiatement un choix des mots précis et une énergie contagieuse ; un timbre chaleureux et convaincu traverse sa voix.


Lorsqu’elle nous raconte son histoire, on y voit se déployer un esprit fonceur. Son ambition et sa force morale s’allient néanmoins à une vision empathique et à un sens de l’écoute affiné au fil des défis. Elle prône la détermination, sans la domination.



La puissance de l’attitude


Très jeune, Lysa Macri se sait déjà destinée à avancer rapidement dans la vie. Possédant une mentalité de battante, elle se répète : « On peut être tout avec de la volonté ! ».


Son tempérament empathique et sa curiosité envers les motivations humaines l’orientent vers des études en psychologie au collégial. Comme emploi étudiant, elle assume un poste de cosméticienne dans un Jean Coutu.


En effet, Lysa affirme avoir toujours entretenu une attirance pour ce qui relève de l’esthétique. Une période de questionnement et sa passion grandissante pour le milieu du cosmétique la mènent chez Yves Rocher. C’est un terrain de découverte idéal pour une Lysa en plein essor. Ce sera l’occasion pour elle de forger ses aptitudes de gestionnaires et d’organisatrices. À peine âgée de 20 ans, Lysa se fait offrir un poste de gérante. Elle aurait aimé qu’on lui offre déjà deux succursales tellement son ambition était grande! Elle devient la plus jeune gérante pour l’organisation d’une nouvelle succursale de la chaîne. Elle doit alors embaucher plusieurs employés et applique de façon intuitive un principe aujourd’hui essentiel à sa philosophie :


« valoriser l’attitude plus que l’aptitude ».

Lysa recherche des gens extrêmement motivés et les détecte grâce à son écoute attentive. Elle apprend à « voir le diamant qui dort en dedans de quelqu’un ». La suite des choses chez Yves Rocher ne se passe pas assez vite pour les ambitions de Lysa, cependant elle retient de cette période l’importance de se préoccuper de l’humain dans un cadre professionnel.


Son père, Vincent Macri et alors propriétaire de Hydro Culture, lui propose de rejoindre l’entreprise dans le développement des affaires et la logistique de la production. Lysa y voit enfin une tâche dans laquelle grandir et peaufiner sa vision singulière du leadership. Quelques années plus tard, elle devient copropriétaire d’Hydro Culture, qu’elle rachète avec sa sœur Nancy.


« Avoir confiance au talent des autres »


Lysa est préoccupée par l’environnement de travail de l’entreprise. Au fur et à mesure des expériences, elle acquiert cette conviction : « Afin de réussir en entreprise, il faut bien s’entourer ». À cet escient, elle insiste sur l’importance de s’entourer de « gens meilleurs que soi dans leur spécialité ».


Selon Lysa Macri, on doit non seulement savoir déceler le potentiel chez ses collaborateurs, mais aussi bien accompagner ceux-ci dans leur intégration. Cela implique un suivi et une formation encadrée avant de les laisser agir seul. Par le passé, elle n’a pas hésité à accompagner un employé six mois pour un poste particulièrement complexe.


Toutefois, le travail ne s’arrête pas là. Il faut réconforter l’employé afin de cultiver sa confiance. Par la suite, il est favorable de graduellement lui donner plus de responsabilités et de l’observer évoluer. À chaque projet, Lysa s’efforce ainsi d’anticiper le potentiel de chacun pour impliquer son équipe au maximum de ses capacités tout en la stimulant avec de nouveaux défis. L’attention sur l’humain consolide non seulement l’énergie de son équipe, mais participe à une forte rétention de personnel. Pour elle, un environnement collaboratif encourage la créativité et le plaisir sur le terrain.


La gratitude et la positivité, deux outils puissants


La communication est cruciale pour maximiser le potentiel de son équipe. Pour Lysa, elle n’est pas seulement affaire de clarté ; elle est aussi une question d’empathie. Lysa souligne les bienfaits de « se mettre à la place des gens ». Elle va régulièrement remercier ses employés sur le terrain. Nul besoin d’un coup d’éclat ou d’une rencontre spéciale, lorsqu’un moment opportun se présente en tête-à-tête, c’est une occasion de souligner le positif avec franchise. Remercier un à un les gens instaure une relation directe de réciprocité et de respect mutuel.


Lysa raconte qu’après avoir félicité un contremaître pour « son énergie contagieuse », celui-ci lui a répondu que « son énergie vient du fait qu’il ressent son support comme la plus grande aide ». Selon Lysa, dire les choses de façon positives et trouver l’axe approprié, encouragent des changements plus rapides et sans heurts. Elle suggère « de ne pas faire de reproches », mais plutôt de « faire prendre conscience de façon différente » afin de changer un comportement ou une situation. Lysa aime à répéter :


« Focus sur le positif, l’employé n’aura pas peur. Et sans la peur, les gens font des miracles. ».

Elle conseille de ne pas exclusivement faire des critiques ou des remarques pertinentes, mais « de bien réfléchir à comment les amener ». Il faut valoriser le comportement positif. Sa devise en réunion : « comment reproduire un succès plus que de marteler un échec ». Cette attitude invite à trouver des solutions sans provoquer une amertume inutile. Les réunions de groupe s’en trouvent plus productives, conviviales et favorisent un « brainstorm de groupe plus riche en échanges ».


Bien sûr, il va de soi pour Lysa que le salaire doit être convenable et participe à la reconnaissance du travail effectué. Elle rappelle qu’un employé bien rémunéré et motivé rattrape largement en temps ce qu’il coûte en argent. C’est une autre forme de valorisation que l’on ne doit pas négliger. Et la valorisation engendre toujours un retour bienveillant du balancier.


Une ambition contagieuse


Quand la sœur de Lysa, Nancy, décide de développer d’autres projets. Lysa se retrouve unique propriétaire d’Hydro Culture et des Produits Malyna (2e entreprise consacrée à la fabrication de collations santé), mais elle se retrouve surtout sous pression. Armée de son caractère combatif et motivée par les défis, elle montre l’exemple et conserve une attitude positive.


À ce sujet, Lysa spécifie qu’un leader se doit de maintenir une image à la hauteur de ses objectifs. Selon elle, pour y arriver, on doit laisser retomber la pression et structurer sa pensée. À cet usage, elle prône l’écrit. À tous les matins afin de se libérer l’esprit, elle recommande d’écrire une liste exhaustive de nos problèmes et de les examiner un à la fois. Il faut se concentrer, analyser et décortiquer le problème.


La solution se présente alors peu à peu avec la simple question : « Qu’est-ce qu’on peut faire avec ça ? ». Dans le cas de Lysa, elle réalise dans l’adversité un principe clé à sa prospérité et à sa croissance : « il ne faut pas juste voir le produit, mais ses éléments et ce qui peut être fait avec ». Lysa entreprend de donc développer de nouveaux produits. C’est un second souffle qui lui permet d’aller de l’avant. Sa passion se transmet à son équipe. Certains vont jusqu’à lui dire : « Tu tripes sur ce que tu fais. Ça nous donne le goût de te suivre là-dedans. ».


Encore là, Lysa forge sa force en inspirant la confiance. Elle ne « sacrifie pas le respect au prix de son ambition ». Elle cultive une force intérieure au service de ses projets en la projetant autour d’elle à travers une positivité inébranlable.


D’un défi à l’autre


Lysa évoque un trait de caractère majeur dans son parcours et essentiel à tout entrepreneur selon elle, la persévérance. En réfléchissant à sa vie professionnelle, elle constate que sa principale source de motivation a toujours été la joie de se dépasser au quotidien.


Pour elle, faire rayonner sa détermination au cœur de son équipe est un plaisir qui guide ses choix. Dans un futur proche, Lysa veut donner plus de temps aux Produits Malyna. Elle entretient aussi le projet de partager ses connaissances et ses expériences avec son entourage direct « pour former la relève ».


Elle aimerait profondément voir la prochaine génération mettre la valorisation et le goût du défi à l’honneur au sein des entreprises. Et quand Lysa a une idée, elle prend le temps et les moyens nécessaires pour la transmettre.

 

Rédaction : Jean-Philippe Nadeau Marcoux



Comments


bottom of page